Search
Search
Help & FAQ

Fables choisies. Paris, 1668. In-4. Reliure de l'époque. Édition originale.

Bid ends on:
Estimated value:€15,000-€10,000

This work has a buyer’s premium.
Shipping, taxes, and additional fees may apply.

Product detail
Condition Report

Livres et manuscrits anciens La Fontaine, Jean de Fables choisies . Paris, Denis Thierry, 1668 . In-4 (240 x 178 mm). Veau brun, dos à nerfs orné de fers dorés ( Reliure de l’époque ). Emboîtage moderne de demi-maroquin vert doublé de soie verte. Feuillet de titre sali et un peu jauni, sans le dernier feuillet blanc. Reliure habilement restaurée. RARE ÉDITION ORIGINALE DES SIX PREMIERS LIVRES DES FABLES . Exemplaire cartonné avec les fautes corrigées au verso du feuillet Oij (lignes 5-6 et 18, afin de leur donner lustre et emplete ). On trouve, au recto du feuillet Fiij, un becquet, non mentionné par les bibliographes, corrigeant "tracas" en "fratras" ; une faute corrigée à l’encre à l’époque au recto du feuillet H1 rectifiant "Il ne regnera pas" en "Il ne regnera plus". Ce premier recueil comporte une épître au dauphin, une préface suivie de La Vie d'Esope le Phrygien , 124 fables et un épilogue. Vignette de titre aux armes du dauphin, dédicataire de l'ouvrage, 118 vignettes en taille-douce, tirées à mi-page en tête des fables, signées "F.C." pour François Chauveau et nombreux bandeaux, lettrines et culs-de-lampe. La fable IX du livre V ne présente pas de vignette (son emplacement est resté vierge) comme dans l’exemplaire conservé à l’Arsenal. On a relié, à la fin du volume, la page de cette fable avec la vignette. Devenu graveur du roi en 1662 et conseiller à l'Académie royale de peinture et de sculpture l’année suivante, le peintre François Chauveau (1613-1676) se consacra principalement à l'illustration de livres, religieux ou profanes, apportant sa contribution à un grand nombre de ses contemporains, comme Boileau, Corneille, Molière, Racine ou Scarron. On lui attribue la célèbre "Carte du Tendre" qui illustra, en 1660, l’édition originale du roman précieux de Madeleine de Scudéry, Clélie, histoire romaine .  La publication des Fables , dédiées au fils aîné de Louis XIV, alors âgé de six ans, marque une date capitale dans l’histoire de ce genre littéraire auquel La Fontaine consacra presque toute sa vie, faisant publier six autres livres en 1678, 1679 et 1693. "Ce chef-d’œuvre lui vaut de marcher de pair avec les représentants majeurs du classicisme français. Le succès, mérité, fut immédiat : l’atteste en particulier la même année que l’édition in-4, la mise en vente d’une édition in-12 en deux volumes" (J.-P. Collinet, En français dans le texte ). Provenance : " de Gauffecourt, 1680 " (ex-libris manuscrit sur le titre), probablement un membre de la famille Capronnier de Gauffecourt qui compte, au XVIII e siècle, un bibliophile en la personne de Jean-Vincent Capronnier de Gauffecourt (1692-1766), ami de Jean-Jacques Rousseau et de Mme d’Épinay. – Mention ancienne manuscrite " M r . L. C. " et " Monsieur L. C." aux contreplats. – Adam (ex-libris ancien, d'une écriture enfantine, au second contreplat). – Trace d’ex-libris au premier contreplat. Référence : Tchemerzine, III, 865. – J.-P. Collinet, En français dans le texte , n° 105. – Vérène de Diesbach, Bibliothèque Jean Bonna, XVII e siècle, I, n° 135 (l’exemplaire décrit possède le même becquet en Fiij et la même faute corrigée à l’encre en H1). – Le Petit, p. 233-235. – Rochambeau, p. 3, n° 1.